Médecine maternelle et foetale

med-mt

Description du programme

Il s’agit d’un programme de deux ans où tous les stages sont faits à l’Hôpital Sainte-Justine, Centre mère-enfant de référence tertiaire de la Province de Québec.

Objectifs généraux

  • Acquérir une formation spécialisée dans le suivi et le traitement des patientes présentant une complication maternelle, fœtale ou obstétricale particulière durant la grossesse et/ou le post-partum;
  • Former un obstétricien-gynécologue ayant une surspécialité en médecine fœto-maternelle, apte à devenir un agent de développement, promoteur de rayonnement et d’expertise aux niveaux local, régional et national.

Procédures d’admission

Une formation pré-requise est exigée, soit avoir poursuivi une résidence en obstétrique-gynécologie dans une université reconnue. Le candidat sera choisi après révision du dossier académique, lettres de recommandation et entrevue avec les membres du Comité d‘admission au programme de médecine fœto-maternelle.

Le programme

Le fellowship en médecine fœto-maternelle est d’une durée de deux ans. Au cours de ces deux années, le candidat effectuera des stages à la fois obligatoires et facultatifs.

Durée du stage Nom du stage
6 périodes Clinique de grossesses à risque et/ou à l’étage avec les patientes hospitalisées
3 périodes Médecine obstétricale
1 période Anesthésie obstétricale
1 période Génétique
1 période Néonatologie
1 période Hématologie obstétricale
3 périodes Échographie et échocardiographie
6 périodes Recherche
2 périodes Stages à option

Total : 24 périodes (1 période = 4 semaines)

Les stages à option seront choisis en fonction du plan de carrière du candidat.

De plus, le candidat doit s’inscrire aux cours suivants :

  • Épidémiologie et biostatistiques.
  • Introduction à la physiologie fœtale de l’embryon au fœtus.

Membres de l’équipe de médecine foeto-maternelle

Tous les membres de l’équipe de médecine fœto-maternelle ont poursuivi une formation supplémentaire à l’étranger. Ils ont tous un champ d’intérêt particulier:

  • Maladies infectieuses,
  • Hypertension artérielle et maladies cardiovasculaires,
  • Monitoring fœtal,
  • Pathologies fœtales,
  • Anomalies congénitales ou d’origine génétique,
  • Épidémiologie et recherche évaluative.

Par ailleurs, nous avons quatre chercheurs en recherche fondamentale et une chercheure en épidémiologie clinique dans le département. Leur champ d‘intérêt sont respectivement :

  1. Effets de l’hypoxie aiguë et chronique sur le développement du cerveau et sur la réponse inflammatoire; placenta et inflammation; rôle des alarmines;
  2. Étude des récepteurs nucléaires ERα et ERβ associés au développement et à l’oncogénèse; étude des récepteurs de la famille PPAR dans l’homéostasie des glucides et des lipides;
  3. L’implication des modifications épigénétiques dans le développement embryonnaire et dans le développement de maladies chez l’adulte;
  4. Identification de stratégies efficaces visant des interventions dans les soins périnataux par le biais d’essais cliniques contrôlés randomisés;
  5. Programmation fœtale des pathologies adultes, hypertension artérielle et grossesse, étudiées avec le modèle animal.
    Endocrinologie-oncologie : mécanismes hormonaux dans le développement fœtal et l’oncogénèse.

Horaire

Le candidat est assujetti à quatre gardes de 24 heures par mois, deux pendant la semaine et deux pendant les fins de semaine. Une autonomie et des responsabilités progressives sont laissées au candidat tout au long de sa formation. Au cours de la deuxième année du programme, le candidat est responsable d’une clinique de grossesses à risque.

Certification

Ce programme est officiellement reconnu par le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. La formation en médecine fœto-maternelle est offerte par l’Université de Montréal. Le candidat est inscrit à la Faculté des études supérieures qui lui décernera un diplôme à la fin de sa formation.

Support financier

Le Collège des médecins du Québec attribue une carte de stage (carte VI) au candidat qui a reçu sa formation en obstétrique-gynécologie dans une université canadienne.

Capacité totale de candidat accordée dans le programme par le collège royal

Deux fellows par année.

Responsable du programme

Marie-Hélène Iglesias, M.D., F.R.C.S.C.
Professeure adjointe de clinique et directrice du programme de fellowship en médecine foeto-maternelle
Département d’obstétrique-gynécologie— Université de Montréal
CHU Mère-enfant de Sainte-Justine
3175, chemin de la Côte Sainte-Catherine Montréal (Québec) Canada H3T 1C5

Courriel : iglesiasmh@gmail.com

Agente administrative à l’enseignement: Mélissa Renaud

Équipe

Dr François Audibert
Dr Marc Boucher
Dre Johanne Dubé
Dre Elisabeth Codsi
Dre Louise Duperron
Dr Robert Gauthier
Dre Lynda Hudon
Dre Line Leduc
Dre Lucie Morin
Dre Marie-Hélène Iglesias
Dre Catherine Taillefer
Dre Isabelle Boucoiran
Dre Sandrine Wavrant